Chat qui crache

Comment dire non à un chat ?

Les propriétaires d’animaux de compagnie s’habituent aux habitudes quotidiennes de leur animal et remarquent lorsqu’il y a un changement de comportement. De légers changements de comportement sont normaux, mais lorsque ces changements se prolongent dans le temps, cela peut être le signe d’un problème médical ou psychologique qui nécessite une intervention vétérinaire.

Les chats peuvent être particulièrement difficiles à cerner, car ils sont passés maîtres dans l’art de dissimuler la douleur et la maladie. Cette caractéristique des chats est l’un de leurs mécanismes de défense évolutifs.

Ce n’est que lorsque les chats éprouvent une douleur intolérable qu’ils présentent des symptômes de détresse. Ils peuvent se replier sur eux-mêmes, être anxieux ou manifester un comportement agressif inattendu envers leurs propriétaires et les autres animaux de la maison. Ils peuvent également devenir extrêmement silencieux ou très bruyants. Recherchez les extrêmes.

Pour bien comprendre le comportement des chats, il faut être attentif à ces changements comportementaux et physiques, qui peuvent être les symptômes de maladies sous-jacentes.

1 – Difficulté À Respirer

La difficulté à respirer peut coûter la vie à n’importe qui (humain ou animal) en quelques minutes, c’est pourquoi ce symptôme est en tête de liste lorsqu’il s’agit de diagnostiquer les urgences pour animaux.

Quelques signes à surveiller : respiration avec la bouche ouverte, toux, respiration sifflante, soulèvement des flancs, bruits respiratoires anormaux ou apparence de « respiration bizarre ».

Si vous observez l’un de ces symptômes chez votre chat, demandez immédiatement l’aide d’un vétérinaire.

2 – Changements Dans Les Habitudes Alimentaires Et L’appétit

Les chats sont souvent considérés comme des mangeurs difficiles, mais ils ont généralement un appétit très sain.

Pour comprendre le comportement des chats, il faut savoir que lorsqu’un chat perd soudainement l’appétit, cela peut être le signe d’une gastro-entérite, du stress, de problèmes dentaires, de parasites intestinaux, d’un problème cardiaque, de l’ingestion d’une substance toxique ou d’une occlusion intestinale. La perte d’appétit peut également être un signe d’anxiété de séparation ou de dépression.

À l’autre extrême, lorsque les chats ont soudainement un appétit vorace, cela peut être le signe d’une détresse psychologique ou de conditions médicales telles que le diabète, l’hyperthyroïdie ou une mauvaise absorption des aliments dans le système gastro-intestinal.

Comprendre le comportement du chat pour diagnostiquer une situation d’urgence signifie également être à l’affût d’une augmentation soudaine de la soif, qui peut indiquer un problème rénal ou urinaire.

3 – Des Changements De Poids Radicaux

En ce qui concerne la nourriture et les habitudes alimentaires, les prises ou pertes de poids soudaines ne sont pas normales pour les chats. Malheureusement, il n’est pas toujours facile de remarquer une perte ou un gain de poids, surtout chez les chats à poils longs.

Le diabète, les problèmes dentaires, les maladies inflammatoires de l’intestin, les infections respiratoires, le cancer, la leucémie et le virus de l’immunodéficience féline sont quelques-uns des problèmes médicaux associés à une perte de poids brutale. Les changements de régime, d’horaire ou de routine peuvent affecter le chat sur le plan psychologique et peuvent également affecter son appétit.

Une prise de poids soudaine et inexpliquée peut être causée par des tumeurs ou des maladies touchant les organes internes du chat.

4 – Changements Dans Les Activités Du Bac À Litière

Les chats sont généralement propres et ont des habitudes de toilette fixes. Tout comportement sortant de l’ordinaire indique au propriétaire que le chat est en détresse ou qu’il a besoin d’une attention médicale. Lorsque les chats ne défèquent ou n’urinent soudainement plus dans leur bac à litière, cela peut être le signe qu’ils souffrent d’une infection des voies urinaires, de calculs rénaux, d’une cystite interstitielle féline ou même d’une obstruction.

Par exemple, l’obstruction urinaire, qui est plus fréquente chez les chats mâles (en raison de leur conception anatomique), est une affection mortelle qui survient lorsque les chats ne peuvent pas uriner. Les chats qui en sont atteints souffrent de douleurs atroces, qui peuvent rapidement évoluer vers une insuffisance rénale et, éventuellement, une rupture de la vessie. Cela peut provoquer des taux élevés de potassium dans le sang, qui peuvent conduire à un arrêt cardiaque.

La diarrhée est également à surveiller, car elle peut entraîner une déshydratation et une inflammation intestinale. Elle peut être causée, entre autres, par des indiscrétions alimentaires ou des parasites intestinaux.

Lorsque vous observez un changement dans les activités liées à la litière d’un chat, consultez un vétérinaire afin d’écarter tout problème médical avant d’écarter ce changement de comportement.

5 – Changements Dans Les Habitudes De Sommeil

Les chats adultes passent généralement 16 à 18 heures par jour à faire la sieste ou à dormir, et se réveillent normalement à l’heure des repas ou lorsque leur maître entre dans la pièce. Pour comprendre le comportement des chats, il faut savoir qu’un chat qui ne réagit pas à ces stimuli peut indiquer un problème.

Voici quelques-uns des signes à surveiller :

  • Changement des heures de sommeil. Si votre chat dort plus longtemps ou moins longtemps que d’habitude, il est peut-être en train de soigner une maladie. Notez que les chats obèses peuvent dormir pendant de plus longues périodes, en raison de la douleur ou d’un manque d’énergie.
  • Changements dans les zones de sommeil. Cela peut être un signe d’arthrite (lorsqu’il ne peut pas dormir dans ses endroits élevés habituels) ou un signe de peur/évitement.

6 – Changements Dans Le Toilettage

Les chats sont généralement méticuleux quant à leur hygiène et passent beaucoup de temps à se nettoyer. Tout changement d’apparence, tel que des plaques de calvitie, une fourrure sale ou grasse, ou une perte de poils, peut être le signe d’une affection sous-jacente.

Outre l’apparence physique, les propriétaires doivent également être attentifs aux changements de comportement en matière de toilettage, comme un toilettage excessif ou l’absence de toilettage. Les chats qui se toilettent trop soudainement peuvent souffrir d’allergies, d’une peau sèche ou d’un problème de puces. Ils se toilettent trop parce que le léchage libère des endorphines, ce qui apaise le chat.

D’autre part, une diminution du toilettage peut être le signe d’un problème de santé sous-jacent.

Par exemple, les chats en surpoids peuvent avoir des difficultés à atteindre certaines parties de leur corps, ce qui entraîne un pelage emmêlé. Comme ils ont du mal à se nettoyer, ils sont également exposés à des problèmes de glandes anales et à des infections urinaires. Les chats âgés souffrant de douleurs dentaires ou arthritiques peuvent également ressentir un certain inconfort qui les empêche de se toiletter comme ils le faisaient auparavant.

7 – Changements Dans L’interaction Sociale

Comparés aux chiens, les chats peuvent sembler snobs et pointilleux quant aux personnes avec lesquelles ils interagissent, bien que la plupart des chats aiment généralement interagir avec les membres de leur famille et leurs propriétaires.

Les propriétaires de chats doivent être attentifs aux comportements agressifs de leur animal et à son refus de tout contact social. Ce comportement peut être dû au stress ou à l’anxiété provoqués par des changements dans la maison, comme l’arrivée d’un nouvel animal ou d’un nouveau membre de la famille, un décès ou un divorce dans la famille, des changements de saison, d’horaire ou de lieu. Le stress peut également être déclenché par le processus de vieillissement.

Il se manifeste par des signes tels que le fait de haleter, de se cacher, de réagir au contact d’une zone douloureuse ou de vocaliser.

8 – Vocalisation

Les chats ne parlent peut-être pas, mais ils peuvent vocaliser leurs sentiments. Prenez note des caractéristiques des sons qu’ils émettent, notamment la fréquence et le volume.

Des changements dans les vocalisations peuvent indiquer des maladies telles que l’asthme ou une infection des voies respiratoires supérieures. Un miaulement peut être un symptôme de perte d’audition, tandis qu’une vocalisation persistante peut être un appel à l’aide.

Dernières Réflexions : Comprendre Le Comportement Des Chats : Quand Cela Devient-Il Une Urgence ?

Les animaux domestiques ne peuvent pas parler et ne peuvent donc pas nous dire directement quand quelque chose ne va pas. Cependant, ils communiquent en nous montrant des signes subtils qui nous indiquent que quelque chose ne va pas chez eux. En tant que propriétaire d’un animal de compagnie, il est important de prendre note de ces changements soudains de comportement, car ils peuvent être les symptômes d’un problème médical sous-jacent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.