Chien qui soupire

Pourquoi mon chien soupire ?

Les chiens peuvent émettre toutes sortes de bruits en plus de l’aboiement. Ces sons peuvent avoir des significations différentes, surtout lorsqu’ils sont pris dans le contexte d’autres indices comportementaux que votre chien manifeste. L’un de ces sons est le soupir, et il y a plusieurs raisons pour lesquelles votre chien peut soupirer. Pour en déterminer la raison sous-jacente, vous devez lire le langage corporel de votre chien dans son ensemble.

Qu’est-ce qu’un soupir chez le chien ?

Cette question peut sembler idiote, mais il est important de connaître la différence entre un soupir et d’autres bruits de faible intensité que votre chien peut émettre, comme des gémissements ou des plaintes. Un soupir n’est pas une véritable vocalisation. Il s’agit plutôt d’une expiration profonde. Un gémissement peut être accompagné d’une sorte de plainte, car votre chien vocalise avec ses cordes vocales lorsqu’il expire.

Pourquoi les chiens soupirent-ils ?

Lorsqu’il s’agit du comportement des chiens, une grande partie de la recherche tourne autour du langage corporel. En effet, nous pouvons en savoir beaucoup sur les sentiments émotionnels d’un chien et sur ce qu’il essaie de dire en nous basant sur son langage corporel. Mais les chiens émettent également des sons et des vocalisations pour communiquer. Lorsque votre chien soupire, il essaie de communiquer avec vous. Ce qu’il essaie de vous dire peut dépendre de ce qui se passe dans l’environnement de votre chien et de sa santé physique, émotionnelle et mentale.

1 – Se sentir satisfait et détendu

Un chien peut soupirer de contentement et de détente. Il s’agit généralement d’un long soupir lorsque votre chien est couché. Votre chien peut même sembler dormir ou faire une sieste lorsqu’il soupire de contentement. Parfois, un chien soupire de contentement après un jeu interactif avec son maître ou simplement lorsque son maître se détend également. Un chien qui soupire parce qu’il est content et détendu aura un visage « doux ». Cela signifie que ses yeux peuvent être à moitié ouverts et que ses oreilles sont détendues. En général, votre chien est couché lorsqu’il soupire de contentement.

2 – Exaspération

Un chien peut également soupirer par exaspération. Vous avez peut-être fini de jouer avec votre chien, mais celui-ci ne veut pas en rester là. Un soupir d’exaspération est associé à des yeux ouverts, qui regardent souvent ce qui exaspère votre chien – si votre chien veut continuer à jouer, c’est peut-être vous. Un chien qui soupire d’exaspération peut être couché, mais il est généralement assis et ses oreilles sont en avant et en alerte.

3 – Quand un soupir peut signifier plus

Un soupir en soi n’a rien d’inquiétant. Les chiots peuvent associer les soupirs à de faibles gémissements, ce qui signifie également qu’ils sont satisfaits et heureux. En revanche, un chien adulte qui soupire en même temps qu’il gémit ou râle peut essayer de vous dire que quelque chose ne va pas. Un chien qui gémit ou gémit tout en soupirant peut ressentir de la douleur ou de l’inconfort. De nombreuses affections peuvent être à l’origine de douleurs et d’inconfort pour votre chien, notamment l’arthrite, les troubles gastriques ou même les douleurs de croissance. Si ces gémissements s’accompagnent également d’une léthargie accrue de votre chien, il se peut qu’il ait un problème métabolique tel qu’une crise de diabète, une maladie du foie ou même un problème cardiaque. Si votre chien gémit et gémit en soupirant, un rendez-vous chez le vétérinaire peut être nécessaire pour s’assurer qu’il n’y a pas quelque chose de plus.

Parfois, les soupirs peuvent être accompagnés d’une sorte de sifflement. Cela indique une sorte d’obstruction des voies respiratoires. Il peut s’agir d’une congestion due à une infection des voies respiratoires supérieures, d’une excroissance dans les voies respiratoires supérieures ou les voies nasales, ou même d’un corps étranger qui aurait été accidentellement reniflé. Un soupir sifflant peut nécessiter une attention médicale vétérinaire plus urgente si votre chien est en détresse respiratoire active ou si sa gencive ou sa langue commence à devenir bleue.

Les soupirs peuvent vous donner un bon aperçu de ce que pense votre chien, s’il est heureux et satisfait ou frustré et exaspéré. En général, les soupirs ne sont pas révélateurs d’un problème médical, mais, tout comme la lecture du langage corporel de votre chien nécessite une approche globale, si un soupir est accompagné d’autres vocalisations, telles que des gémissements ou des plaintes, ou de symptômes non spécifiques, tels que la léthargie, il se peut que votre chien essaie de vous dire qu’il doit consulter un vétérinaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.